Descriptif – L’institutionnalisation de la migration

 

L’institutionnalisation de la migration : la création d’un récit

Représentations et identifications ?

revisionnez la conférence ici

 

La migration est devenue un thème central de la scène politique actuelle. Les partis s’emparent du phénomène historique et humain et en tirent toujours plus de discours. Ils créent tout un récit, souvent à la place des concerné.e.s, qui deviennent, au passage, une masse uniforme et étrangère. Mais les migrations se racontent aussi dans les musées.

Si la muséologie exposait traditionnellement des œuvres d’art par collections ou encore par thèmes, des changements ont accompagné la redéfinition de la notion même de patrimoine. En 2003, la Convention de l’UNESCO introduit le patrimoine culturel immatériel. Il s’agit d’un basculement de la conception d’un patrimoine d’objets à un patrimoine de projets, qui conduit à changer la notion de ce qui doit être conservé ou sauvegardé. De ce fait, exposer les migrations devient possible dans des espaces muséaux qui permettent de témoigner d’une autre histoire.

Hors du champ politicien, ces expositions deviennent des lieux politiques de revendication, de réappropriation avec des résistances et des zones de conflits. Faire entrer ces migrations revient à créer des récits, faits d’itinéraires de vie et de mémoires, en leur donnant du sens et en les liant.

Comment cela se traduit-il ? Comment les institutions artistiques s’emparent-elles du sujet migratoire en relation avec les discours politiques ? Comment les différents acteurs du champ artistique créent-ils une narration autour de l’expérience migratoire ? Que retient-on, que laisse-t-on de côté ? Existe-t-il une adéquation possible entre expérience migratoire et expérience muséale ? Ces questions soulèvent des débats et témoignent d’une crise de la représentation.

La conférence vous intéresse ? Plus d’informations sur l’événement en cliquant ici !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search