Intervenant.e.s – La diversité dans l’art : condition ou conditionnement ?

 

La diversité dans l’art : condition ou conditionnement ?

Intervenant.e.s

 

CEMIL YILDIZ est un artiste, comédien, auteur et metteur en scène turc qui vit en France depuis presque deux ans.

Opposé au régime turc, il a été emprisonné à plusieurs reprises avant de quitter son pays natal pour la France, où une partie de sa famille habite. Après une résidence artistique à la Cité des Arts de Paris, il est aujourd’hui accompagné dans le développement de ses projets de création par les centres Les Récollets et Le Vent Se Lève .

Il est également monté sur scène avec La Troupe, compagnie de théâtre issue du Good Chance Theatre, lors du projet Allez Hope, La Troupe dirigé par Alexandre Moisescot (La Générale, octobre 2018). La même année, il a aussi été acteur bénévole pour un projet audiovisuel de La Cimade.

Un des projets qui l’a particulièrement marqué depuis son arrivée en France est From Home to Here, une performance qu’il a écrit à l’occasion de l’exposition de Christian Boltanski au Centre Pompidou, qui s’est aussi produite à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs.

Quelques liens
  • Site web Le Vent se Lève à propos de la résidence de Cemil Yildiz
  • Page du Good Chance Theatre France
  • Page de La Troupe

 

*      *      *

 

PASCALE OBOLO est cinéaste, commissaire d’exposition indépendante et rédactrice en chef de la revue AFRIKADAA. Originaire du Cameroun, elle étudie la réalisation au conservatoire libre du cinéma Français et le cinéma expérimental à l’Université Paris 8. Elle produit et réalise « des objets filmiques » qui interrogent les mémoires, l’identité, l’exil et l’invisibilité, primés dans de nombreux festivals (Yennega d’Argent pour Calypso Rose, FESPACO 2013).

Féministe engagée, elle s’est intéressée à la place de la femme dans les milieux artistiques. Ses recherches croisent les disciplines et portent sur les pratiques de transmission des savoirs et les pédagogies décoloniales en arts et dans les milieux militants.

Pascale Obolo est aussi la fondatrice d’AFRIKADAA – revue d’art contemporain qui propose de nouvelles façons de théoriser les pratiques émergentes – et directrice de l’African Art Book Fair (AABF), foire d’édition indépendante qui soutient les publications qualitatives et uniques.

Elle a travaillé en tant que responsable de programmation à La Colonie et fait aujourd’hui partie du Conseil Scientifique des Beaux-Arts de l’île de la Réunion.

Quelques liens
  • Publication à venir : Peut-on féminiser la collection du musée du SMAK ?
  • Site de la revue AFRIKADAA et de l’African Art Book Fair

 

*      *      *

 

JUDITH DEPAULE est directrice et cofondatrice de l’Atelier des Artistes en Exil avec Ariel Cypel depuis 2017.

Metteuse en scène, elle fonde en 2001 la compagnie Mabel Octobre, pour laquelle elle écrit des textes propres et crée des spectacles selon le double axe de l’investigation documentaire et du multimédia. Elle enseigne la vidéo et le rapport des nouvelles technologies à la scène.

Lauréate de la Villa Médicis Hors les murs et chevalière dans l’Ordre des arts et des lettres, elle écrit une thèse sur “Le théâtre dans les camps staliniens” (Université Paris Nanterre).

Quelques liens
  • Site web de l’Atelier des Artistes en Exil

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search